Rondellus, une affaire de Maîtres...

Décidément, le monde de la musique c'est plein de surprises et de n'importe quoi.

Pour être une surprise,  c'en est une ...
Dans le cadre de notre émission d'hommages à de (très) grands groupes, je ne peux m'empêcher de tracer quelques mots d'un clavier maladroit en l'honneur de Rondellus.

Les oreilles encore déconfites, à l'écoute de cet album des plus déconcertants. 
Mais trêve de paroles stériles et autres termes vendus...

Il s'agit là d'estoniens. Maria et Robert Staak, un couple d'amoureux qui partagent avec quelques uns de leur potes deux passions sur un seul cd: l'amour de la musique médiévale ainsi qu'une grande admiration de Black Sabbath.
De cet union naquit Sabbatum. (non, non il ne s'agit pas du Sabaton qui craque sur la Pologne et les plages de Normandie)


Une oeuvre d'art largement méconnue et ignoré des fans de Black Sabbath. Une série de reprise du grand groupe des années
70, en particulier l'ouverture de l'album: une reprise de War Pigs sous le doux nom latin de Verres Militares.

L'intégralité de leurs morceaux sont chanté tantôt par des voix de Stentor et tantôt par d'autre douce voix cristallines. Les paroles? Toujours déclamées en latin, il n'a pas du être chose aisée que de traduire les titres d'Ozzy et de Dio dans la langue de Cicéron.

Les morceaux enchantent quiconque y consacre un peu d'attention un voyage certain dans un monde de jeunes  et belles demoiselles, de preux chevaliers et d'abbayes à une époque ou elle faisaient autre chose que de la bière.

Le tout et clairement troublant: on reconnaît en effet tous les morceaux mais pas sous une configuration normale. Les instruments qui servent  cet hommage à Black Sabbath sont des plus authentiques. On y trouve une vielle a roue, une lyre, un orgue, un biniou, une sauterie (un instrument typiquement médiéval aux sons étranges) mais aussi de ces grand tambours de troubadour ainsi qu'un "fiddle" (un violon plus qu'utilisé dans les pays Anglos-Saxons).


Voici une liste des morceaux presents sur cet album Sabbatum:

1/ Verres Militares ("War Pigs") 

2/ Oculi Filioli ("Junior's Eyes") 


3/ Funambulus Domesticus ("A National Acrobat") 

4/ Symptoma Mundi ("Symptom Of The Universe") 

5/ Post Murum Somnii ("Behind The Wall Of Sleep") 

6/ Post Aeternitatem ("After Forever") 

7/ Solitudo ("Solitude") 

8/ Rotae Confusionis ("Wheels Of Confusion") 
 
9/ Planetarum Vagatio "(Planet Caravan") 

 

10/ Via Gravis ("Hard Road")

 

11/ Architectus Urbis Caelestis ("Spiral Arcitect")

 

Cet album, sorti au début du nouveau millénaire est sans doute un des plus beau hommage que l'on ai pu faire a Black Sabbath, offrir une oeuvre sous  un oeil différent et dans une écoute totalement différente, Tonni Iommi à été très touché par la chose. Les "true" metalleux devrait pouvoir écouter la chose sans modération, Rondellus n'est pas un groupe de "vendus", la preuve ils ne se sont pas encore mis au Metal...



 

Zak