Kiss - Sonic Boom

big_Kiss-20Sonic-20Boom01.jpg

Pays : USA
Style : Hard Rock légendaire
label : Roadrunner Records

Sonic Boom sonne le grand retour (en album) de Kiss depuis 1998, c'est pourtant, si mes souvenirs sont bons, lors de la tournée Alive 35 (2008) que Paul Stanley avait déclaré publiquement qu'il n'y aurait aucune utilité à un nouvel album du groupe...Mais cette tournée fut un tel succès que Kiss en sorti totalement reboosté, comme aillant trouvé une seconde jeunesse, un bon coup de viagra en somme. Le retour en studio devient vite obligatoire, avec plein de nouvelles idées, 11 ans après Psycho Circus, album plutôt pas bon qu'il faudra faire oublier. Kiss se retrouve ainsi avec les bonnes cartes en mains, en cette époque ou pratiquement toutes les vieilles légendes du Hard Rock et du Metal vivent leurs dernières années avec un succès retrouvé voir élevé par une nouvelle génération de fans et faisant même les vedettes dans les jeux vidéos à succès (Guitar Hero, Brutal Legend..).


Alors Kiss, groupe légendaire certe, mais qui n'a personnellement jamais été ma pinte de bière, faute à une personnalité et à une musique finalement assez loin de ce que j'aime vraiment dans le rock en général. Pour en savoir plus je vous invite à découvrir la page Wikipédia du groupe, très intéressante et qui donne un tour d'horizon et une vision plutôt honnête de la carrière mouvementée des rock stars, Sex Drugs and Rock'n'Roll comme on dit.

Sonic Boom, donc, nous y venons, une des grosses sorties de l'année 2009, très attendue, donc fébrilement attendue et qui est au centre de nombreuses questions. Paul Stanley et Gene Simmons, les deux membres fondateurs de Kiss sont-ils capables, 37 ans et 18 albums après la naissance du groupe, de surprendre les fans (et les autres) dans un style très Hard Rock seventies. Je laisse de côté mon désamour pour le groupe et écrit cette chronique sans préavis, je pense réellement que Kiss a fait fort avec ce nouvel album. Je vais donc suivre l'ensemble des critiques de Sonic Boom, un album très solide, pas surprenant mais au combien efficace, qui donne envie de laisser une seconde chance aux vieilleries du genre.

Kiss aura donc choisi de retravailler dans le vieux répertoire (vu la pochette très kitch on s'en doutait un peu), associant à cela une production moderne absolument bleuffante par Paul Stanley lui-même (le son est excellent, vraiment excellent), c'est finalement à l'heure actuelle la meilleure chose qu'il fallait faire. Un album qui donne envie de taper du pied, ça pulse sévère, loin des styles à la mode, Kiss reforge en quelque sorte l'épée des rois et se donne les moyens de reconquérir son public éloigné et de gagner la confiance des plus jeunes. Efficacité, c'est le mot qui colle à l'album, écoutez par exemple les morceaux "Modern Day Delilah", le single, "Russian Roulette" et son riff basique mais excellent, "All for the Glory" avec son refrain franchement 70's imparable, "Yes I Know" dans la même veine, "Stand" qui donne carrement envie de chanter (non je ne vais pas le faire).


Ce n'est pas compliqué, chaque morceau est un petit classique, les couplets, les refrains sont tous excellents, la musique est très basique mais qu'est-ce que ça sonne bordel !! Ca fait du bien cette énergie aussi positive, écoutez un peu les solos voluptueux de Thommy Thayer, limite sexe, ça nous change un peu du shredding froid à la mode du moment. Kiss aura donc rassuré tout le monde, enfin je pense et j'espère, avec un Sonic Boom sans faiblesses, pas varié mais assurant l'essentiel, donnant du fil à retordre aux jeunes formations, une leçon d'efficacité et de chaleur. Il est évident que cet album, comme chaque album du groupe, prendra une autre dimension en live, ça promet de grands moments et ça se passera aussi chez nous, au Hellfest. A ne pas manquer.


J'ai apprécié Sonic Boom et peu ainsi donner une seconde chance à la discographie du groupe, moi le fan de Black Metal, Kiss a donc frappé fort, très fort et c'est tant mieux (il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis). En 2009, quelle chance pour le jeune public d'avoir ces légendes du rock en activité et en pleine forme, comme pour nous faire un peu moins regretter les belles années du Hard Rock à l'époque où nous n'étions même pas nés.


Jérôme


Line-up :

Paul Stanley - Chant, Guitare
Gene Simmons - Chant, Basse
Tommy Thayer - Guitare lead
Eric Singer - Batterie

Track list Sonic Boom :


          Modern day delilah

Russian roulette

Never enough

Yes i know (nobody's perfect)

Stand

Hot & cold

All the glory

Danger us

I'm an animal

When lightning strikes

Say yeah