Interview The Ocean pendant Impetus

Publié le par L'équipe de Black Roots Metallistic

 

 Juste après avoir croisé Cult Of Luna on a retrouvé Robin Staps, front man de The Ocean, un groupe sans doute trop méconnu en France.

 

IMGP8017

 

Salut Robin, comment vas-tu?

 

Tout va bien c'est cool.

 

Pas trop nerveux pour ce soir?

 

Nan c'est cool. On va jouer beaucoup de nouvelles choses, ça devrait le faire.

 

En 2012 vous aviez prévu de sortir un DVD, est-ce que c'est celui qui va sortir avec Pelagial?

 

Non. C'est un autre projet. Le dvd dont tu parles est un triple Dvd live. Il y aura deux concerts live dessus, un peu comme un film, comme si on voulait raconter l'histoire du groupe du début jusqu'à maintenant.

Il y aura des vidéos de moments inédits, un peu plus intimistes, sur la tournée en Australie, en Russie... Une sorte de documentaire. C'est un projet massif. On s'est rendu compte qu'on voulait faire l'album d'abord et après se mettre à fond sur ce projet pour sortir quelque chose de qualité.

Il est fini et devrait sortir en automne prochain.

 

Sur l'album Precambrian, vous avez utilisé des samples du film "La vie de David Gale", sur Pelagial vous avez utilisé des samples de différents films où on entend les fonds marins...

 

Ouais, tout vient de différents films. Rien n'est enregistré de la mer. On a essayé de coller le plus à l'ambiance marine, que des vieux films dont personne n'a entendu parler. Le thème de Pelagial c'est le voyage de la surface jusqu'aux profondeurs marines. On a travaillé sur les sons des abysses, on a créé une atmosphère claustrophobique. On peut plus se focaliser sur ces sons sur la version instrumentale du cd, sans être entrainé par la voix de Loïc (Pelagial va sortir en deux versions, une instrumentale et l'autre avec du chant, NDLR). Les gens ont tendance à trop se concentrer sur les paroles en général.

 

IMGP7970

 

On sait que vous avez beaucoup d'inspirations différentes, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus?

 

Tu sais, quand t'es musicien, tu t'inspires d'un peu tout, de tes rencontres, de tes voyages, des échanges. C'est un peu comme si t'avais une boîte noire que tu remplis de tout un tas de trucs pris un peu partout et tu ne sais jamais ce qui va en sortir quand tu te mets à bosser.

 

The Ocean a un nouveau bassiste, Chris Camillo Lloyd Petrov Breuer...

 

Ouais, il déchire, c'est un pote bavarois, il a beaucoup passé de temps à apprendre comment on jouait et il connait mieux notre répertoire  que nous maintenant. C'est fou. On essaie de jouer des vieux morceaux mais c'est pas forcément facile de se remettre dedans, au bout d'une dizaine d'années t'oublies ce que t'as pu faire tu sais.

 

Et qui a fait l'enregistrement de l'album? C'était Louis ou Chris à la basse?

 

Les deux, une espèce de collaboration.

 

Et tu fais quoi quand tu ne nages pas dans The Ocean?

 

Tu sais le groupe et le label (Pelagic Record) ça prend quasiment tout mon temps, ces deux jobs bouffent mon quotidien, mais je ne me plains pas. C'est incroyable de décider à quelle heure tu te lèves. Je suis mon propre boss, ça c'est cool. Et puis, tu sais j'aime bien être en tournée comme ça je dors beaucoup. Là, on finit la tournée avec le Pelagic Fest à Berlin le 10 mai.

 

IMGP7865.JPG

 

Pour ce qui est des prochains albums, est-ce qu'après Pelagial tu vas revenir aux "Centrics" (Anthropocentric, Heliocentric...)?

 

Je ne pense pas. Pour être honnête, je vis souvent dans le présent, je ne pense pas trop au futur ou au passé. Pelagial sort dans quelques jours, je n'ai pas pensé à autre chose. On est en tournée autour de l'album. On pourrait faire trois ou quatre albums sur l'héritage du christianisme (la thématique centrale dans les Centrics, NDLR). Je ne pense pas qu'on va y retourner. On va essayer de trouver des choses nouvelles, comme c'est le propos sur Pelagial. Ce n'est pas que je n'en ai plus rien à faire, c'est juste que je veux aller plus loin, explorer de nouveaux domaines.

 

Pour ce qui est des questions classiques c'est quoi ta couleur préférée?

 

Bleu (rire). Pour être vraiment cliché, ouais.

 

Tu chantes quoi sous la douche?

 

Juste des mélodies aléatoires qui se baladent dans ma tête. Parfois les prochains titres de The Ocean. Parfois des vieux classiques. Oui c'est vrai je chante sous la douche.

 

Merci pour tout.

Tchao

 

 

 

 

Interview par Tybalt & Ludo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article